AMBIANCES

Envolée électronique

Texte: Roxane - Photo: Thalles – 12 juin 2016

Samedi matin, 4h52, je vois déjà pointer les premières lueurs du jour… Et je suis crevée !

Je vais essayer de me dépêcher, sinon je vais encore réussir à m’endormir sur mon clavier au beau milieu de la gare.

J’ai à peine quitté l’after que j’ai immédiatement remis l’album de Thylacine en boucle dans mes écouteurs.
Ce concert valait clairement la peine de rester éveillée si tard (je vais le payer cher demain/aujourd’hui, MAIS ON DORMIRA QUAND ON S’RA MORTS DE DIEU!).
Je ne sais pas si c’est parce que j’étais spécialement transportée par la musique ou si c’était réellement ça, mais les noceurs de l’after avaient vraiment l’air d’apprécier le show… Et ils dansaient (et c’est bien connu que les gens ont un peu de la peine à se lâcher et à taper du pied en soirée, moi la première), c’est à souligner!
Thylacine nous a offert une heure de live TELLEMENT incroyable!
A ceux qui arriveront avec leurs gros sabots d’à priori sur les musiciens électro : sachez que ce petit coco ne se contente pas de frapper des pads et de tourner des boutons !
Il annonce rapidement la couleur en sortant son saxophone dès le second morceau, et il joue vraiment très très bien, il ajoute des rythme de batterie électronique… Et on voit qu’il y prend du plaisir!
Pour ceux qui ne connaîtraient pas, je ne peux que vous encourager à aller écouter ce qu’il fait. Son dernier album, « Transsiberian », a été composé lors d’un voyage sur la ligne de ce train. Entre samples de chants traditionnels et beats planants, son electro est un vrai délice pour les oreilles !
Vous êtes convaincus ou j’ai besoin d’en remettre une couche?!
Bon… Allez, c’est ma tournée: