L'ANECDOTE DE LA SEMAINE

Un certain 14 juin 2014 entre Snoop Dogg et Woodkid

3 avril 2016

Chaque semaine, nous vous proposons une anecdote liée à Festi'neuch. Gabriel de Weck, rédacteur en chef de BNJ FM est l'invité de cette 2ème semaine.

«Une anecdote à Festi’neuch? Je pourrais parler de ma soirée à recharger mon téléphone souffreteux à une borne Swisscom, de ces sessions hypnotiques de photos sous la scène, entre un public en délire et des artistes en transe. Je préfère une autre histoire. Ce samedi 14 juin, la journée s’annonce parfaite. Avant de filer aux Jeunes-Rives, petit tour en dériveur l’après-midi avec un ami. Je n’ai aucune formation en voile. Le vent est trop fort. La virée tourne mal. Je me reçois un gros coup de baume dans la tronche. Mon pote doit m’aider tant bien que mal à ramener le bateau à bon port, à la nage. Au sec à la maison, je me prépare pour Festi’Neuch. Au menu de la soirée, Snoop Dogg Woodkid et des découvertes. Enfin sur place, je raconte groggy mes mésaventures aux proches qui repèrent ma mauvaise mine. J’ai mal à la tête. Heureusement, la soirée débute et tient ses promesses: le mythique Snoop défoncé balade son training, les Biennois de Puts Marie m’infligent une grande claque -décidément. Et Woodkid déploie ses trompettes et ses décors de cathédrales, à peine réchauffées par son timbre de crooner. Mais trop de tambours et de lumières me tuent à petit feu. Je décide de rentrer avant la syncope. Je plante sur place ma chérie avec ses copines. À la maison, petit coup d’oeil pour la forme sur les réseaux sociaux et là: sursaut. Ma copine pose avec Woodkid. Jalousie. Ce qui se fait de mieux dans le monde hipster tient dans ses bras MA chérie. Je m’endors fâché, loser et frustré. Le lendemain, je reprends mes esprits et questionne ma moitié: -c’est quoi cette photo avec Woodkid? Elle se marre et rougit en même temps. En fait… Ce n’était pas Woodkid mais un sosie! Imaginez le petit moment de solitude… Vous abordez un gars barbu de Neuch qui porte une casquette – il n’y en avait plein paraît-il ce soir-là, et vous vous adressez à lui façon groupie, gênée et charmante… L’heureux élu s’est prêté au jeu du selfie et s’est bien marré. Morale de l’histoire: ma copine a elle aussi chaviré», Gabriel de Weck

Propos recueillis par Fabrice