COULISSES

« J’ai enfin la possibilité d’aller voir des concerts »

Texte: Alicia / Photo: Thalles Piaget – 18 juin 2017

En 17 éditions, le noyau organisateur du festival s'est continuellement renouvelé. Lorin, responsable sponsoring, VIP et chef de projet durant 5 années jusqu'en 2015 est cette année bénévole.

Lorin a passé cinq belles années au sein du bureau de Festi’neuch. En 2015, il tire toutefois sa révérence pour accomplir un projet lui tenant à coeur: voyager dans le monde. Il part donc durant 19 mois en compagnie de son amie Nathalie. Deux ans pratiquement jour pour jour après après la fin de cette dernière édition en tant que responsable sponsoring, VIP et chef de projet, il nous donne son ressenti en tant que festivalier bénévole.

Comment vis-tu le festival, étant bénévole cette année?

Être bénévole, c’est cool! J’ai enfin la possibilité d’aller voir des concerts, d’explorer le site sans une oreillette qui me harcèle sans arrêt (rires). Non plus sérieusement, je vis le festival et le site différemment, non pas que je le vivais mal avant, au contraire, mais là j’ai le temps d’en profiter et c’est agréable.

L’année dernière, tu étais à l’autre bout du monde pendant le festival, comment l’as-tu vécu?

En 2016 à cette période, nous étions sur la côte Est de l’Australie. Juste avant Festi’neuch, nous avons passé trois jours sur Fraser Island. Il n’y avait pas de wi-fi et je voulais absolument pouvoir avoir un aperçu du festival depuis internet, du coup nous sommes retournés sur le continent et c’était génial de pouvoir vivre le concert de Cypress Hill en live à 9h00 du matin et être en communication avec l’équipe. C’était assez émouvant pour moi de voir les anciens collègues et le résultat de leur travail, les nouveautés et le tout en direct. Le cadre où je me trouvais était incroyable et je ne pouvais pas me plaindre, mais cela m’a de toute façon fait un petit pincement au cœur de ne pas être présent sur place. Cela dit c’était génial de voir l’équipe via Skype et d’observer les changements grâce à des visites vidéo. J’étais très fier de mon successeur Olivier!