AU SEIN DES FESTIVALIERS

Opération «Papaille» à Festi’Neuch… «C’est la promotion des fruits exotiques ?»

15 juin 2018

Festi'Neuch a adhéré au mouvement «Papaille», à savoir, il ne fournit plus de paille avec nos boissons. Tour d'horizon.

Les personnes questionnées au sujet de l’initiative «Papaille» trouvent toutes qu’il s’agit d’une très bonne initiative, pour diverses raisons. Certaines sont enthousiastes, d’autres en partie convaincues. Petit échantillon de points de vue.

Pour César, bénévole, c’est une très bonne chose qu’il n’y ait plus de paille qui finisse dans le lac. De même, Sully trouve cela cohérent: «On a changé pour les verres (maintenant consignés, ndlr), c’est bien de continuer avec les pailles». Il n’était pas au courant que Festi’Neuch s’était joint à l’opération: «J‘avais entendu que le canton réfléchissait à interdire les pailles, en tout cas la ville de Neuchâtel voulait interdire les pailles dans les bars, mais je ne savais pas que le festival participait».

Mélisa a eu connaissance du mouvement via les réseaux sociaux et est heureuse d’apprendre que le festival en fait partie. Demandant si cela ne la dérangeait pas pour boire des mojitos, sa réponse est tout à fait pragmatique: «Un peu quand même… Non, je rigole, franchement on s’en fout, de toute façon on est bourré, ça ne change rien, qu’on boive avec une paille ou pas ! Ce serait cool que les autres villes suivent.»

Tamara, festivalière, présente avec sa famille, n’était pas au courant de l’opération, mais apprécie la démarche. Christine, festivalière également, a mis un peu de temps à remettre en quoi ça consistait. «C‘est la promotion des fruits exotiques ?» Puis elle se souvient avoir lu quelque chose à ce sujet récemment. Elle approuve la démarche, tout en restant un peu sceptique: «Je pense que c’est une bonne idée écologique, mais il y a encore d’autres choses à faire aussi autrement, ailleurs, à plus grande échelle, qui sont encore plus importantes… On met beaucoup d’énergie pour la paille, ce qui est très bien, c’est une bonne initiative, mais il faut que ça aille plus loin. Typiquement, ce sachet de chips qu’on distribue à l’entrée, ce n’est pas cohérent.»

Dans tous les cas, je pense que nous étions tous d’accord sur ce point : un grand merci aux instigateurs de l’opération ! On peut les retrouver sur leur site internet : http://envertetcontretout.ch/papaille/

Texte: Dorian
Photos: Margot