L'ANECDOTE DE LA SEMAINE

Sim’s: «Nos ballons sur scène, c’était un bordel pas possible!»

23 mars 2016

Chaque semaine, nous vous proposons une anecdote liée à Festi'neuch. C'est au rappeur jurassien Sim's que revient l'honneur de lancer cette chronique.

«Lorsqu’on a joué à Festi’neuch en 2012, on venait de sortir notre album «Dernière Arme». La pochette du disque représentait des lettres – on était dans ce trip de grandes lettres – et on était partis sur l’idée d’écrire «Sim’s» et «Dernière Arme» sur scène avec de grands ballons. C’était un bordel pas possible! Il fallait gonfler les ballons avec une immense bombonne d’hélium dans les loges. On n’a finalement pas pu écrire «Dernière Arme» en entier, les lettres prenaient beaucoup trop de place sur le fond de la scène et risquaient même d’exploser avec la chaleur des projecteurs! Du coup, au dernier moment, on a décidé de juste écrire «Sim’s» sur le devant de la scène. Mais on n’a pas pensé au côté pratique: les gens du premier rang gueulaient car ils ne voyaient rien. Finalement, après le premier morceau, on a coupé les ficelles qui tenaient les lettres et on a donné les ballons au public. Tout au long de la soirée on a vu nos lettres passer dans la foule pendant les autres concerts.» Sim’s

 

702854_10153601521598867_205312570_n 1932010_10153601521493867_1720755563_n 12721747_10153601521423867_1452543763_n

Photos: Brigou
Propos recueillis par Fabrice