COULISSES

« Ce stage a vraiment été une expérience de vie pour moi »

12 juin 2016

On termine la tétralogie des stagiaires Festi'neuch avec Damien en charge cette année de l'administration et des accréditations.

Qu’est-ce qui t’a poussé à postuler à ce poste?

L’événementiel a toujours été un de mes « dadas », ça fait 10 ans que je viens à Festi’neuch et quand j’ai vu l’annonce pour le poste elle m’a directement interpellé. J’ai postulé et j’ai eu la chance d’être pris. C’est vraiment une expérience incroyable!

Quelles sont tes tâches?

Au tout début je me suis beaucoup occupé de tout ce qui concernait les accréditations, les contrats VIP, les contrats des artisans, le suivi des ventes par rapport à la billetterie, etc. C’était vraiment très varié et très intéressant parce que j’ai touché à beaucoup de domaines.

Maintenant que le festival en est déjà à son dernier jour, quel est ton sentiment? 

C’était vraiment une très bonne expérience! J’ai toujours été bénévole et était très libre pendant le festival, du coup là d’être vraiment au coeur de l’organisation c’est hyper intéressant. J’ai pu assister au développement et à l’évolution de la mise sur pieds de Festi’neuch. Et ce qui est aussi intéressant, c’est le fait de ne pas être forcément présent lors des concerts, mais d’avoir le ressenti des autres qui y étaient et de se dire qu’on a participé à la création du festival. C’est une autre vision, mais qui est tout aussi intéressante et qui me plaît énormément aussi.

Sais-tu déjà ce que tu vas faire après le stage?

Pas encore non! Il faut que je commence à postuler, mais une chose est sûre: l’événementiel est vraiment un domaine qui me plaît et m’intéresse. Si je peux retrouver quelque chose du même style, ce serait l’idéal.

Et si tu devais t’adresser aux personnes intéressées ou au futur stagiaire, que dirais-tu?

Postulez! C’est vraiment une expérience de vie et un stage qui ouvre les yeux sur pas mal de choses. On apprend énormément et le travail est varié. Ce n’est pas un stage où on a uniquement des petites tâches à accomplir et qui sont répétitives. Là c’est différent, on a beaucoup de responsabilités et tout ce qu’on fait les mois avant, on le vit pleinement pendant le festival. Là j’ai encore un mois et demi de stage donc j’ai encore la clôture du festival et ça va me permettre de suivre le déroulement du début à la toute fin. C’est vraiment une expérience folle, je ne regrette absolument pas d’avoir postulé à ce stage et c’est vraiment plus que positif pour moi.