COULISSES

#Tellement a testé pour vous… le shiatsu

16 juin 2018

Tu as le dos en compote, mal aux pieds à force de danser ou les épaules tendues à force de lever les bras au ciel? La Maison est ce qu'il te faut en tant que bénévole dévoué. Tu y trouveras toutes sortes de possibilités de défaire tes noeuds et de te reposer l'esprit. Nous-mêmes en tant que rédactrices du blog, on a testé pour vous les massages shiatsu (dur dur...)!

Être festivalier n’est pas de tout repos, et être bénévole non plus! La Maison, c’est un petit coin de repos, de détente qui propose des massages, un coin sieste et bien plus encore. Les places étant limitées et très prisées, nous nous sommes empressées de prendre rendez-vous: 16h00, shiatsu.

L’intérieur est calme et cosy, Patricia me reçoit. Je m’allonge sur la natte et elle débute par les pieds, puis le bas du dos, puis le dos entier. Le mixe de méthodes défait les noeuds et malgré quelques pressions insistantes sur des points douloureux, la détente progressive se fait sentir: c’est une véritable délivrance tant au niveau des muscles que de l’esprit. Les inspirations et expirations libèrent l’esprit de toute pensée, détendent l’abdomen et font relâcher le stress. A la fin du massage, je récupère mes esprits l’espace de quelques minutes, puis me relève une bonne demi-heure après le début du massage avec l’esprit libre, le corps détendu et un moral d’acier pour débuter le festival sous les meilleures auspices.

L’intérieur est calme et cosy, Robert me reçoit. Je m’allonge sur le futon et il commence par des pressions qui irradient de la chaleur tout le long de la colonne vertébrale. J’ai de la peine à décoller, je pense à trop de choses dans tous les sens à ce moment bien précis pour me laisser complètement aller. Même si les pressions exercées sur les points sont très dures et très douces tout à la fois. Puis la demi-heure passe, se déroule sans que j’arrive à percevoir l’espace-temps. J’ai décollé et me sens dans un autre monde, sans penser à toutes mes deadlines du moment ainsi que celles à venir, tant pour Festi’neuch que pour mes autres activités. Robert me glisse tout doucement à l’oreille: “Prends encore une minute pour toi!”, ce que je fais sans demander mon reste. Sortant de mon état cotonneux, je me sens ressourcée, revitalisée et reboostée.

Grand merci Patricia, Robert et toute votre équipe, nous bénévoles sommes très reconnaissants pour votre bienveillance et vos services! Et aussi, si vous, bénévoles, avez envie de passer un joli moment qui vous fait du bien, n’hésitez pas à aller réserver votre moment dès 10h à La Maison !

Texte: Alicia & Anicée
Photo: Margot

 

Annonces ouverture billetterie (sésames, openair, etc.), la programmation et autres nouvelles fraîches !

Merci de vous être enregistré. Vous recevrez un e-mail de confirmation.